Nous recommandons

La consultation d’évaluation et traitement de la douleur chez le chien

Votre animal souffre-t-il de douleurs aiguës ou chroniques qui n’ont pas encore été traitées? Vous n’êtes pas sûr si votre animal souffre de douleur? Souhaitez-vous établir un plan de gestion de la douleur, le gérer et l’adapter sous suivi médicale? Vous avez frappé à la bonne porte.

Chez nous, le bien-être de l’animal est primordial. Par conséquent, un suivi professionnel de la douleur fait partie intégrante de la médecine vétérinaire moderne. Que ce soit humains ou animaux: quiconque souffre, devrait bénéficier d’un traitement adéquat. Nous appliquons le principe:  » Le vétérinaire est appelé à prévenir, soulager et soigner la souffrance et les maladies des animaux ». Ainsi, chaque animal souffrant potentiellement de douleur a droit à une thérapie professionnelle adaptée à sa situation.

Prendre rendez-vous
Le plus important

En bref

Date
à tout moment, fixez simplement un rendez-vous
Durée
45 minutes
Coûts
CHF 154.00

Le déroulement

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Appelez-nous et fixez un rendez-vous. Vous pouvez nous joindre au téléphone pendant les heures d’ouverture au +41 32 313 16 16

VENIR AU RENDEZ-VOUS

Important! Dans le cas où vous ne seriez pas encore client de notre cabinet, veuillez si possible apporter les documents existants de votre animal (historique médical, résultats de laboratoire, radiographies,…). Ceci facilitera la prise en charge. Si vous avez déjà reçu de notre part un questionnaire de la douleur, veuillez le remplir et l’apporter au rendez-vous.

EXAMEN GÉNÉRAL

Nous commençons par un examen votre animal, afin de nous faire une idée de son état clinique et de son seuil de douleur.

EXAMENS COMPLÉMENTAIRES

Si nous considérons que des examens diagnostiques complémentaires (analyse de sang, diagnostique par imagerie) sont nécessaires avant la mise en place du traitement de la douleur, nous discuterons de ces étapes avec vous.

DISCUSSION DES RÉSULTATS

Sur la base des résultats cliniques, nous vous exposeront nos recommandations pour une thérapie multimodale de la douleur. Vous déterminez quels éléments entrent en ligne de compte pour vous et votre animal.

ÉLABORATION D’UN PLAN DE THÉRAPIE DE LA DOULEUR

Ensemble nous élaborerons un plan, conformément aux exigences d’une thérapie de la douleur moderne. Notre but premier sera toujours d’améliorer la qualité de vie de votre compagnon.

Durée complète: 45 minutes.

ÉVALUTATION ET RE-ÉVALUTATION

Afin de vérifier si la thérapie mise en place améliore sensiblement la qualité de vie de votre animal, un questionnaire est à votre disposition. Nous allons analyser celui-ci ensemble lors d’un contrôle après 2 à 4 semaines, en même temps que la vérification de l’état clinique de votre animal.

Suivant les résultats / analyses, nous feront les ajustements nécessaires et/ou ajouterons des éléments sur le plan de thérapie de la douleur.

Durée 15-30 minutes

Questions & Réponses

La douleur existe-t-elle chez les animaux? Est-ce qu'ils en souffrent de la même manière que nous humains?

Les mécanismes de la perception de la douleur fonctionnent, à peu de détails près, de la même manière chez l’homme et chez l’animal. Par conséquent le principe de l’analogie s’applique: toute intervention ou tout état considéré comme douloureux chez l’humain le sera aussi chez l’animal, et nécessitera une thérapie de la douleur (analgésie). Ceci est valable autant pour les interventions planifiée (peri-/post-opératif) que pour des douleurs aiguës ou chroniques.

Comment reconnaître la douleur chez les animaux?

Il est souvent difficile de reconnaître et quantifier la douleur chez les animaux. Cela fait partie du mécanisme de défense naturel d’un animal de ne pas montrer la douleur (sa vulnérabilité et faiblesse ne doivent pas être visible pour les autres). Souvent les premiers signes de douleur sont des altérations du comportement habituel (activité, toilettage, comportement en groupe, posture corporelle). Les douleurs chroniques se développe sur une longue période de temps. Les changements de comportements se produisent lentement et ne sont longtemps pas remarqué par le propriétaire, ou alors attribués à l’âge de l’animal. La réaction sera différente selon le lieu et la nature du processus douloureux, ainsi qu’en fonction du patient (race, âge, individu). L’excitation, la peur et le stress influence également les réactions de l’animal (visite chez le vétérinaire). C’est pourquoi les observations faites par le propriétaire sont extrêmement importantes. Tenir un journal de la douleur à domicile peut ête une grande aide pour évaluer le niveau de douleur. 

Quelles sont les conséquences négatives de la douleur chez l'animal?

D’une part, lorsqu’un animal ressent de la douleur, son bien-être général se voit réduit. Mais la douleur entraîne encore d’autres effets négatifs: le déclenchement d’une réponse de stress physique engendre des troubles la cicatrisation. L’augmentation de la consommation d’énergie ainsi qu’une potentielle réduction de la prise de nourriture mènent à un bilan énergétique négatif, et donc à un temps de récupération prolongé. D’autre part, le stress réduit les défences immunitaires de l’organisme, ce qui engendre une augmentation des infections ou complications (par exemple après une opération). Avec la durée, il y a un risque que la douleur devienne chronique et soie en conséquence plus difficile à traiter. Il faut à tout prix éviter cela par une thérapie de la douleur rapide et adaptée.

Quelles solutions y a-t-il pour soulager la douleur chez les animaux?

Afin d’obtenir un soulagement efficace adapté à l’animal et sa douleur, une connaissance particulière des éléments de la physiologie de la douleur (voies spécifiques de conduction de la douleur, transmetteurs, récepteurs) est nécessaire. Ainsi les différents protocoles de traitement peuvent être utilisés de manière optimale, pour obtenir la meilleure analgésie possible. Dans la prise en charge moderne de la douleur, une thérapie multimodale s’ajoute à la pharmacothérapie: des méthodes non médicamenteuses telles que la physiothérapie, l’osthéopathie, la chiropratique et l’acupuncture complètent la thérapie, ensemble avec des compléments alimentaires spécifiques (acides gras essentiels, glycosaminoglycanes, sulfate de chrondroïtine, antioxidants, etc.) ou une phytothérapie (principes actifs végétaux). L’effet des différents composants peut souvent être intensifié par l’interaction de différentes méthodes / points d’attaque. Il est important de surveiller régulièrement le succès du traitement. Si nécessaire, la thérapie doit être adaptée. La tenue d’un « journal de la douleur » à domicile par les propriétaires et le remplissage régulier d’un « questionnaire de la douleur » sont des aides importantes pour l’évaluation. Le succès ou l’échec de la thérapie peut être déterminé et, si nécessaire, la thérapie sera adaptée dans un échange conjoint entre le propriétaire de l’animal et le vétérinaire. 
BUT DE LA TMMD (THÉRAPIE MULTIMODALE DE LA DOULEUR)

Amélioration de la mobilité

L’objectif est une réduction de la perte de masse musculaire (atrophie musculaire), le développement de la musculature et un contrôle du poids adapté à l’animal.

L’objectif principal est de retrouver la mobilité. Une fois la douleur traitée, la mobilité des articulations doit également être améliorée. L’entraînement peut être varié : des exercices passifs, qui augmentent l’amplitude de mouvement (Range of motion = ROM), peuvent être réalisés à domicile dans le cadre de l’entraînement quotidien, selon les instructions du spécialiste.

L’entraînement ciblé de l’équilibre à l’aide de planches instalbes ou de balles de gymnastique peut également favoriser la capacité du corps à se redresser. Pour la préservation et/ou la reconstruction de la musculature, la marche sur tapis roulant, aussi bien sous l’eau qu’à sec, a fait ses preuves. Toutefois, pour que les mesures soient couronnées de succès, il faut beaucoup de soin et de patience, en plus d’un investissement financier souvent élevé.

Nous vous montrons volontiers quels exercices vous pouvez faire à la maison, établissons sur demande un programme d’entraînement pour vous et votre compagnon à quatre pattes, et vous montrons comment faire les exercices individuels correctement.

UN AUTRE AVANTAGE

Augmentation de l’efficacité

Augmentation de l’effet des thérapies individuelles par des combinaisons, en utilisant les synergies entre les différentes approches thérapeutiques.

Avec l’augmentation des connaissances sur les causes et les effets secondaires de la douleur, les méthodes de médecine physique et de réadaptation (MPR) sont de plus en plus utilisées. Ceux-ci complètent la thérapie classique de la douleur et permettent au vétérinaire une thérapie multimodale, qui peut être individuellement à chaque patient.

Dans toutes les conditions douloureuses, quel qu’en soit le type, des analgésiques doivent être utilisés, en particulier dans la phase initiale, afin d’obtenir un soulagement efficace de la douleur. La médecine physique et de réadaptation peut être utilisée comme une procédure de soutien supplémentaire et peut parfois remplacer la pharmacothérapie dans les phases ultérieures. L’utilisation de techniques de rééducation est judicieuse, car le traitement médicamenteux seul soulage les symptômes et la douleur, mais n’a bien-sûr aucune influence sur la mécanique articulaire ou les muscles, qui agissent comme protecteurs et amortisseurs des articulations.

Un autre aspect est l’effet antidouleur avéré de certaines procédures physiques, qui peuvent être utilisées comme un complément idéal ou, dans le meilleur des cas, comme seul agent thérapeutique.

Les massages, par exemple, font depuis longtemps partie intégrante de la rééducation et de la médecine du sport chez l’homme. Le patient animal peut également bénéficier de cette forme de thérapie et les massages sont très bien tolérés par les chiens et les chats. Les effets du massage classique sont de briser le cercle vicieux entre douleur et tension, de favoriser la circulation sanguine, d’améliorer l’apport en oxygène et donc de mieux éliminer les substances nocives. De plus, la libération des endorphines produites par l’organisme est augmentée, la régénération musculaire est améliorée et la perception corporelle est favorisée.

Un autre avantage

Réduction des effets secondaires

La thérapie multimodale de la douleur prend en compte les différentes bases physiopathologiques de la génération et de la transmission de la douleur, et intervient à différents niveaux du système de la douleur. La monothérapie est souvent inadéquate pour les douleurs chroniques. En combinant différentes méthodes thérapeutiques, y compris la réduction du poids, les effets secondaires possibles des différents composants peuvent également être réduits. L’association permet souvent d’augmenter le succès de la thérapie (différents points d’attaque des différents composants de la thérapie).

Thérapie de la douleur multimodale : En plus du soulagement pharmacologique classique de la douleur, les thérapies manuelles telles que la physiothérapie, la chiropratique, l’ostéopathie et l’acupuncture font partie du concept de thérapie de la douleur multimodale ou intégrée. Les additifs alimentaires (sulfate de chondroïtine, aminoglycosides, acides gras essentiels, etc.) permettent une réduction supplémentaire de la douleur en cas de douleurs chroniques (par ex. ostéoarthrite).

Vous souhaitez fixer un rendez-vous?

Parfait! Alors appelez-nous au plus vite afin de fixer un rendez-vous.

Téléphone +41 32 313 16 16

Il se trouve qu’actuellement le cabinet est fermé?

Nous connaissons ça. Pas de problème! Remplissez simplement le formulaire et vous recevrez dans les 1-2 jours ouvrables deux propositions de rendez-vous.